TROUVER LUNETTES A SON PIED !!!

Publié le par LUTIN

C’est toujours au moment où on a besoin de quelque chose de très important qu’on ne trouve pas.

 Je vous cite en exemple les lunettes.

 OUI, LES LUNETTES !!! TROUVER LUNETTES A SON PIED !!! que je transformerais volontiers en :

 TROUVER LUNETTES A SON NEZ.

 Et les yeux tant tout ça ? Oui, justement.

 Je vous cite le cas d’une personne qui cherche des lunettes à l’identique de celles qu’elle porte actuellement, concernant la monture :

 Monture pour verres percés (donc à vis), transparente, en matière plastique ; très légère donc, et de surcroît, très discrète, avec un pont équipé de plaquettes silicones rondes amovibles et non pas un pince-nez horrible qui fait souffrir quand il fait chaud.

 C’est-à-dire que lorsqu’on joue au théâtre un personnage qui n’a pas de lunettes, le comédien peut, lui, jouer avec ces lunettes-là pourvu que les verres soient anti-reflets pour éviter la réverbération des projecteurs de la scène.

 La personne fait tous les opticiens de Paris. On lui répond : « Ca ne se fait plus ».

 « Pourquoi ? » demande le client.

 L’opticien lui répond : « Parce que c’est le changement de collection, c’est pour attirer le client, le modèle dont vous parlez n’est plus à la mode ».

 ALORS : pour des lunettes, qui sont avant tout le registre de la Santé, de la nécessité, vous pensez ? La vue.  Avec les risque d’accident que cela comporte si on n’est pas à l’aise dans ses lunettes. D’ailleurs si on n’est pas à l’aise, on ne les met pas. Et en plus ça coûte cher.

 De colère, le client demande à l’opticien : « Est-ce que vous savez faire la différence entre une paire de lunettes et une petite culotte ? » 

 De surcroît il y a des opticiens qui disent que les clients demandent assez régulièrement des montures transparentes. Pourquoi n’écoute-t-on pas la demande des clients ? Tout le monde (environ 97.5 % de la population) a besoin de lunettes.

 Ecoutez les demandes de vos clients, s’il vous plaît ?

 Est-il besoin de passer tous ces articles par des phénomènes de mode et de censurer ceux qui se sentaient à l’aise dans un modèle même un peu moins récent ?

 Remède : De grâce, messieurs les fournisseurs et producteurs de montures pour lunettes médicales, ECOUTEZ LES CLIENTS. Ne faites plus selon des critères (qui sont plus des caprices que des critères) et selon le fric que ça peut rapporter parce que « c’est la mode ». Nous les mal voyants, de la mode, on s’en fout. Pour beaucoup d’entre nous, nous avons des 0.5 dixièmes à chaque œil avec obligation, assez souvent de porter des verres progressifs. Pensez un peu, s’il vous plaît, à notre EXTREME NECESSITE d’être à l’aise. Le handicap, contraignant et si gênant dans les moindres actes  de la vie quotidienne nous revient déjà assez cher :   la sécu et les mutuelles ne sont pas généreuses.

 Alors, laissez-nous un peu retrouver les modèles que nous aimons. Gardez-en quelques uns ça ne prend pas tant de place que ça.

 Faites dans vos magasins, des présentoirs « Anciennes collections » pour des clients qui aimeraient retrouver une monture comme la leur qui leur facilitait bien la vie. Ca ne transformerait pas vos magasins en musées : vous trouveriez preneurs, c’est sûr.

 Pensez aux mal voyants qui souffrent, et pour lesquels tout est cher, très cher.  MERCI.

 A BIENTOT POUR UNE NOUVELLE IDEE

                                                                                              LUTIN

 

 

Publié dans lutin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Semiramis 18/09/2005 12:07

Essayer des lunettes chez un opticien c'est comme tenter d'acheter des chaussures... elles sont jolies en vitrine mais soit y'a pas votre pointure, soit on n'y est pas à l'aise soit avec ses pieds ça fait moche.