APPELONS LES CHOSES PAR LEUR NOM

Publié le par LUTIN

Ils nous font bien marrer les économistes et autres statisticiens illusionnistes du chiffre !

Voici l’exemple flagrant :

« Les ménages EPARGNENT », donc il y a croissance ».

Sous-entendu : « Si les ménagent épargnent, c’est que les gens deviennent plus riches, donc ils ont plus de pouvoir d’achat ».

 

Ca c’est le baratin tout fait par les manipulateurs de la statistique et véhiculé par les médias. A  une époque on disait les masses-médias. On serait plutôt tenté de dire les « MASSE-MERDIA » ! Ce sont les définitions toutes faites de technocrates de base qui ne connaissent même pas le terrain. Et c’est à partir de ces fausses définitions que les spécialistes PRETENDENT DEFINIR l’Economie avec des concepts erronés.

 

Mais bon sang, qu’on crée les concepts qui correspondent aux situations réelles des gens.

 

JE ME DEMANDE BIEN COMMENT UN SMICARD QUI EPARGNE DEVIENT PLUS RICHE. Oui, le smicard épargne quand il a besoin de s’acheter quelque chose pour sa famille. Mais comment ?

 

EN SE PRIVANT.

 

Oui, en se privant. Il renonce pendant un certain temps à la qualité et aux plaisirs de la vie pour mettre le paquet là où il faut, parce que c’est obligé.

 

Et ces économistes peu inspirés et surtout peu lucides viennent dire : « Les ménages épargnent » !

Et bien sûr, si l’on croit bêtement que le simple citoyen ouvrier s’est enrichi en faisant des économies ciblées sur un achat futur, l’erreur de définition profite bien à l’Etat.

 

L’Etat, très opportuniste en matière de rafle à pognon, toujours à l’affût d’en grignoter un peu plus, pourrait très bien savoir profiter des erreurs de définition pour augmenter les impôts ! Effectivement : si les gens deviennent plus riches en "épargnant", pourquoi ne pas ponctionner un peu plus ?

 

C’est peut-être aussi pour cela que notre économie est en baisse, en déséquilibre. C’est pourtant le travail des salariés qui fournit l’argent d’une nation. C’est l’homme au travail qui fournit avec sa force et son énergie la production, (d’où en découle la vente de la production) et tout ce qui fait tourner les choses de la vie.

Et dès qu’un ouvrier, si modeste soit-il,  économise ne serait-ce que pour acheter un lit neuf pour la qualité de sa vie (de sa SURvie), on vient dire qu’il épargne et qu’il est donc plus riche ! N’IMPORTE QUOI ! Et si l’Etat vient à en profiter, l’ouvrier paie plus d’impôts et il lui faudra économiser encore pendant six mois pour acheter son lit ! Parce qu’entre temps le prix du lit aura encore augmenté ! Voilà le genre !

Si l’économie était définie et commentée autant par le monde ouvrier que par cette crotteuse petite bourgeoisie pseudo intello, qui se figure qu’il n’y a qu’elle qui sait parce qu’elle a parasité la fac pendant cinq ou six ans, on aurait peut-être des mots (donc des concepts) un peu plus adaptés pour avoir un rendu plus exact de l’Economie et du pouvoir d’achat de la population.

 

Economistes et autres spécialistes, créez un concept qui contienne cette idée d’ « Epargne-privation », ou d’ « épargne achat potentiel ».

 

Ou d’ « épargne prévision » quand il s’agit de personnes qui ont des problèmes de santé, et qui veulent remanier un système d’accessibilité chez elles pour accèder aux choses sans devoir monter sur un escabeau, ou avoir une voiture aux commandes adaptées, ou des appareils plus facilement maniables, et tant d’autres choses…

 

Mais arrêtez toutes vos sornettes et vos petites cuisines intestines qui ne font qu’amener l’erreur et nous éloigner de la juste compréhension et réalité des choses.

 

Comment voulez-vous que tout un chacun, (nous tous) puissions réparer et contribuer à une Economie meilleure si on nous met sur des chemins erronés ?

Pensez-y. Merci.

 

A BIENTOT POUR UNE NOUVELLE IDEE !     LUTIN

 

Publié dans lutin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-franck 31/10/2006 18:35

salut le lutin des bois,
c est vrai qu on tendance a s'oublié sur le vrai sens des phrases, mais ca c est des conneries de journalistes.
et que penses tu de la manipulation des mediats??? si tu pouvais faire un petit laïus la dessus ce serait sympa.
 
a++ lutin

LUTIN 03/01/2007 23:51

La manipulation des médias, j'avoue c'est un peu compliqué. Parce qu'à mon niveau, si je le ressentais, je ne pourrais que le supposer et je ne pourrais pas le prouver. Parce qu'il faut prouver ce qu'on dit, et surtout ce qu'on écrit. Et même quand on l'a prouvé, ça pourrait être à risques. Quand on a des choses à critiquer avec preuves à l'appui, il ne faut pas que ça attire des réponses dangereuses. Comprends-tu ? Il y a l'art et la manière de critiquer. Ce n'est pas facile. Or le thème de mon blog, c'est plutôt "les choses" qui ne vont pas et non pas "les gens" qui ne vont pas. Je critique des comportements de gens, parfois, mais c'est très délicat, tu sais !!!A bientôt. Mais j'essaierai de faire quelque chose sur la façon dont je perçois l'information, l'effet que ça me fait. En fait c'est moi que je mettrai en cause dans tous ces méandres de la vie. Vis-à-vis de moi, je ne risque pas trop ! Et des idées, des messages peuvent passer quand même.A binetôt.  Amitiés.