BONJOUR LA POSTE !

Publié le par LUTIN

Ah oui, alors ! Le Lutin a eu des problèmes avec l’EDF. Ils ont séparé EDF et GDF. Il faut envoyer deux paiements au lieu d’un. Déjà ça nous coûte deux timbres au lieu d’un et en plus, quand on paye, quand on est de bonne foi, il y a encore des problèmes, tel celui-ci qui est arrivé au Lutin.

 

Aujourd’hui, 3 Aôut, le Lutin, s’éveille normalement, en s’étirant sur son sapin, e pensant qu’il va passer une bonne journée. Quand soudain il ouvre sa boîte aux lettres : courrier de l’EDF :

 

Qui relance le Lutin en lui rappelant que la dernière facture d’électricité n’a pas été payée !!!

 

Alors que le Lutin (qui sort de ses contes et qui se modernise… dans ses comptes !) paie avec le TIP en bas de facture et il l’envoie à l’adresse indiquée, et qui plus est, en COURRIER SUIVI.

 

Le TIP GDF ils l’ont reçu, le TIP EDF se ballade dans la nature. QU’EST-CE QU’ILS FOUTENT LES RATS GRIS DE LA POSTE  ? NON SEULEMENT ON ENVOIE DU COURRIER EN SUIVI, DONC DOUBLEMENT SURVEILLE, ET POURQUOI L’EDF NE LE RECOIT-ELLE PAS ? EN PLUS, ON MET 2 TIMBRES AU LIEU D’UN ET LES RATS GRIS S’EN FOUTENT. ILS PLANENT SUR L’OPPORTUNITE DE GAGNER PLUS DE FRIC ET BASTA !

TRES TRES MAUVAISE QUALITE LA POSTE DEPUIS QUELQUES ANNEES. POURQUOI ???

 

Sans compter les facteurs qui intervertissent quand ils mettent le courrier dans nos boîtes aux lettres. Il m’arrive de trouver dans ma boîte le courrier des voisins. Il y a aussi du courrier que je ne reçois jamais ; (forcément, si ça tombe dans une autre boîte aux lettres, les voisins l’ouvrent par mégarde, ils culpabilisent de l’avoir ouvert, et ils le jettent à la poubelle, car ils n’osent pas restituer du courrier ouvert).

 

LA POSTE , quand est-ce que vous allez considérer l’intimité de chacun de nous qui transite aussi par le courrier ? C’est votre rôle non ? Notre argent passe par vous quand on paye nos créanciers. CA NE VOUS GRATTERAIT PAS TROP D'ETRE ATTENTIFS ? On les paye assez cher les affranchissements de nos courriers ? Vous avez bien de la chance !  S’il y avait de la concurrence pour l’acheminement du courrier, et qu’on aille confier notre courrier à cette concurrence, VOUS FERIREZ BIEN UNE DROLE DE SALE GUEULE ! Vous dites que vous êtes mal payés. Quand on voit la mauvaise qualité d’acheminement du courrier, force est de supposer que VOUS JUSTIFIEZ BIEN VOS SALAIRES !

 

Je suis en colère ? OK. Où est passé mon courrier EDF ? A cause de vous, l’EDF m’a envoyé un courrier de relance pour me menacer de me couper l’électricité si je ne paie pas ma facture. Là vous êtes bien obligé d’encaisser l’engueulade. Puisque vous êtes les seuls, vous ne pouvez pas tirer votre épingle du jeu en narguant le Lutin pour lui répliquer : « Si t’es pas content vas voir ailleurs ». Le Lutin aimerait bien qu’il y ait un « ailleurs » !!!

 

En tout cas, le Lutin s’est rendu au bureau EDF de son quartier, et a expliqué à l’agent qui l’a reçu, la mauvaise qualité d’acheminement du courrier. L’agent s’est montré très compréhensif, et il a arrangé quelque chose sur le dossier du Lutin pour qu’on ne lui supprime pas l’électricité. Heureusement qu’il reste encore des gens sympa, même pendant les vacances !

 

 

A BIENTOT POUR UNE NOUVELLE IDEE                      LUTIN

 

Publié dans lutin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 29/10/2014 19:59


A propos de "Bonjour La Poste".


Je suis facteur depuis 2000. J'ai fait dix ans en région parisienne, à Nanterre. Et, depuis 2010 je suis revenu chez moi, en Bretagne.


La poste que j'ai connu en 2000 était dotée de bien plus de personnel et de moyens que celle que j'ai quittée a Nanterre en 2010.


Tous les deux ans, en moyenne, les tournées des facteurs sont restructurées. Chaque facteur a toujours plus de travail et de clients. Les problèmes à gérer sont plus longs, plus nombreux, plus
difficiles.


J'ai beaucoup travaillé dans des tours HLM, où il y avait de nombreux immigrés, entre autres. Beaucoup d'adresses étaient difficiles à décrypter. Mauvais numéro de rue, ou même pas précisé. Bien
des fois j'ai trouvé à partir du numéro d'appartement d'un courrier à quelle tour et à quel logement il était destiné. Les homonymes étaient nombreux aussi: les noms de beaucoup de familles
maghrébines sont fait à partir de prénoms du Coran. Ce sont donc de nombreuses familles qui ont des noms en commun avec les voisins, quand ce ne sont pas les prénoms des autres... Bref, c'est
compliqué.


Les tours HLM ont souvent de grosses batteries de boîtes aux lettres. Vous en avez 120 devant les yeux, avec des centaines d'étiquettes personnelles ajoutées par les familles en plus des
étiquettes officielles des HLM.


Lors de l'un des derniers audits pour une nouvelle restructuration, je me souviens de la personne m'ayant accompagné, et chronométré, qui me disait "vous faites beaucoup plus de choses que ce qui
est supposé être normal". C'était de la "surqualité de service". Et, en effet, je demandais au gardiens des bâtiments quels étaient les départs et arrivées des locataires, je notais les nouveaux
noms apparus sur des boîtes aux lettres, je sortais les listes des occupants des bâtiments, avec mon ordinateur et imprimante perso, afin de permettre à mes remplaçants de trouver les boîtes aux
lettres correspondantes même si les noms manquaient, ou si les adresses étaient incomplètes. Et ça marchait bien.


Il fallait en plus connaître par coeur tous les noms et toutes les boîtes aux lettres pour ne pas faire d'erreurs ou ne pas prendre beaucoup plus de temps que ce qui était attribué par
l'entreprise. Et, j'ai souvent fini bien plus tard que l'heure normale, sans toucher plus. Parceque je faisais plus que ce qui était payé par La Poste.


La situation que vous décrivez avec les lettres interverties d'une boîte aux lettres à une autre est bien connue pour les bâtiments collectifs. Les raisons sont multiples. Celà va de la simple
erreur de n° de boîte aux lettres dans l'adresse, en passant par des noms se ressemblant, ou encore la fatigue des remplaçants ayant passé plusieurs heures à mettre des numéros d'appartement, au
stylo-bille, sur des courriers destinés à des immeubles d'une centaine de boîtes, à partir de listes plus ou moins lisibles, laissées par des titulaires de tournée. Enfin, des raisons on peut en
trouver beaucoup.


La privatisation de La Poste entraîne la présence d'actionnaires qu'il faut rémunérer, ainsi que les primes des dirigeants qui sont plus élevées en cas de bénéfices.


Donc, moins il y a de facteurs et de moyens attribués au travail, plus il y a de bénéfices pour les actionnaires et les dirigeants. Le facteur de base, lui, doit travailler de plus en plus pour
le mème salaire, le plus bas possible.


Après dix ans en région parisienne je peux dire que j'en ai fait beaucoup, que j'en ai été mal payé financièrement, mais que ça m'a fait plaisir de bien faire arriver le courrier chez les gens
que j'ai désservi.


Quand je lis votre commentaire, j'ai l'impression de comprendre que vous voulez que La Poste soit concurrencée par des opérateurs privés pour que les choses aillent mieux.


Auront-ils une meilleure fiabilité que la poste actuelle en pratiquant les mêmes tarifs ?


Et, si ça coùte plus cher, aurez vous les moyens de payer ?


Ne serait-il pas mieux de payer les facteurs le temps nécessaire à faire du bon travail et de ne donner des salaires aux actionnaires et des primes aux dirigeants qu'une fois le travail fait, et
bien fait ?

rita 26/10/2006 19:47

la poste cé vraiment des conards, ya toujours des problemes avec eux, soit ils perdent le courrier, soit ca arrive vachement tard, et on a aucun recours.
vive la concurence!!
rita la guedin.