SI LES CONTROLEURS DE LA NOURRITURE SAVAIENT !!!

Publié le par LUTIN

Ce Vendredi 21 Octobre 2005, LE LUTIN AURAIT-IL ENCORE LA RAGE ?

Oui, peut-être en croire la bouffe de ce midi (voir l’article du 19 Octobre 2005 « Le Lutin a la rage !!! »). Toujours affamé entre midi et deux, le LUTIN est retourné chez le même charcutier traiteur (parce qu’en bouffe rapide, dirons-nous « un peu de chez nous », y a que lui dans le quartier).

Donc la commande : Blanquette de veau timbale de légumes. En le commandant, le LUTIN a bien fait comprendre gentiment et avec humour au garçon de cuisine que la jardinière de légumes de Mercredi dernier c’était une vulgaire rémoulade de carottes et de céleris crus criant « Au Secours Au Secours »  pour être fourguée et qu’il ne voulait pas revoir la même chose aujourd’hui. Et il a demandé de quoi se composait la timbale de légumes de ce jour : énumération au téléphone par le garçon : haricots, pommes de terres, carottes cuites, céleri (on aurait pu penser en branches). Eh bien rebelote ! La surprise du retour au poste de travail : voici la terrine de légumes : quelques haricots verts, et re : la rémoulade de carottes et de céleris crus qui traîne dans les gamelles depuis au moins Lundi 17 Octobre et nous sommes le 21 ! Mais noyés dans la sauce de la blanquette de veau, on a dû encore penser prendre le LUTIN pour un p’tit con ! L’empaffé n’aime pas la critique. Pour punir le LUTIN de son commentaire,  il a donc remis de sa bouffe qui ne doit pas normalement rester plus de 24 heures en magasin (fût-ce en chambre froide). Le LUTIN affamé mais à court de temps à cause du travail s’est résigné et a mangé au risque de …. On ne sait pas, on va voir dans une heure ou deux… Si ça dégueule ou non… Alors qu’est-ce qu’on fait ?

Remède : Si vous trouvez dans des grosses brochures qui recencent les discount et autres magasins pas chers, une annonce vantant les mérites d’un charcutaillon bien de chez nous ; et donnant une référence de charcutier traiteur quelque part dans Paris Rive gauche et pas trop éloigné de la Seine !!! (il ne doit pas y en avoir 50 ! Et même s’ils sont quelques uns, rassurez-vous ! Là j’en cite un qui fait le con quand même). Donc faites-y bien gaffe : celui-là choisit quelques âmes non méchantes et peut-être un peu naïves ou un peu usées comme le p’tit LUTIN pour fourguer sa merde. ALORS QUE LE LUTIN EST UN CLIENT FIDELE DEPUIS 15 ANS ! ET QUI PLUS EST : QUI A FAIT CONNAITRE CE LIEU PAR TOUS SES COLLEGUES DE TRAVAIL ; DONC QUI LUI A RAMENE BEAUCOUP DE CLIENTS ! ENCORE PLUS CRADE QUE MERCREDI DERNIER DONC !

Avis à ceux qui s’occupent de nous protéger en surveillant la nourriture que l'on nous vend !

A BIENTOT POUR UNE NOUVELLE IDEE !!!     LUTIN

 

 

Publié dans lutin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article