CAPRICES DE RATS GRIS !

Publié le par LUTIN

Téléphoner, se déplacer ou écrire ? That is the question ! Ca c’est quand on est dans la panade avec un truc de la banque ou un truc de l’administration. Vous m’avez compris ?

C’est quand on a un souci et que : soit vous tombez sur des chieuses qui vous envoient bouler comme une chose parce que hystérie oblige. Ou alors vous avez demandé plusieurs fois pour résoudre votre problème. Et que, sous prétexte de lancinantes et traînantes longueurs administratives, et pour ces braves agents que je surnomme (sans méchanceté mais plutôt pour sourire) des « RATS GRIS» l’emmerdeur c’est nous, toujours nous.

Si vous êtes proches et que vous déplacez, le rat gris va dire : « Arrêtez de vous déplacer, téléphonez ». Si vous êtes loin et que vous téléphonez, le petit(e) rat(e) gris(e) vous dit : « Arrêtez de téléphoner, déplacez-vous ».

Sur sa présumée subtile stratégie, va-t-il finir par dire à un mort pour répondre à une demande posthume : « Cessez de végéter, réagissez, écrivez-nous ». Ce serait folklo ! Remède : Vous n’aviez pas compris ? Il ne faut jamais surprendre, interrompre, déranger, sortir de son jeu de cartes, de son tricotage, de sa BD, de son rêve, ne jamais détourner de l’horloge son regard d’un RAT GRIS de l’Administration. Pourquoi ? Pour une fois, le LUTIN ne sait pas. Cherchons… Cherchons !!! Vous avez trouvé ? Faites-moi un commentaire !!! Vite !!! Merci.

A BIENTOT POUR UNE NOUVELLE IDEE !        LUTIN

 

 

 

 

Publié dans lutin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article