LES SACS EN PLASTIQUE

Publié le par LUTIN

Nous savons tous qu’actuellement les sacs en plastique sont à l’ordre du jour. Les sacs bretelles que nous prenons aux caisses des supermarchés pour emmener nos courses. Sur le principe écologique c’est une bonne chose que de trouver une autre solution à ces milliards de sacs qui, à long terme deviendraient une réelle pollution par leur envahissement sur notre chère grande maman qu’est la Terre.

Mais : c’est bien mignon de nous vendre un cabas pour nos courses, renouvelable gratuitement. Ce n’est pas encore rentré dans les habitudes : chaque jour on l’oublie car (surtout les dames) nous avons déjà le sac à main, parfois des dossiers à transporter ce qui fait deux sacs. Je vois mal Monsieur, (cadre dynamique élégant) costar, cravate, attaché-case, partir avec le cabas de la grande surface du coin sous le bras, et encore moins, Monsieur, ouvrier, avec sa gamelle de bouffe et autres je ne sais quoi prévus pour son travail pénible. Donc soyons clairs : le cabas on L’OUBLIE TOUJOURS AVANT DE PARTIR.  Et on ne sait jamais à quel moment de la journée on va aller au magasin.  On on ne sait jamais quand le prendre. Alors il végète dans un coin du couloir, non loin de la porte. Y a-t-il des choses posées dessus ? Il a peut-être glissé derrière le meuble à chaussures ? Le cabas, laissé à son triste sort dans son oubliette est dans l’ombre et il a bien du mal à se rappeler à notre bon souvenir. En plus il n’est pas efficace. Il n’a pas de fond rigide, donc ça fait comme avec les autres sacs : les bouteilles ne tiennent pas droites, se renversent sur le sac à fruits et les écrasent. ET EN PLUS IL N’Y A RIEN D’AUTANT DESAGREABLE DE PORTER UN SAC DANS LEQUEL LA BOUTEILLE EST TOUJOURS EN TRAIN DE SE RENVERSER. Les brides du sac nous cisaillent autant les doigts qu’avec les autres sacs lorsque c’est plein donc lourd.

Remède : deux (peut-être) solutions :

Soit on continue avec le même genre de sacs. Il y en aurait autant mais recyclables pour être refondus et procurer de la matière à faire du sac. Il suffirait de nous dire où les emporter quand ils sont inutilisables. Ou alors de les récupérer lorsque nous nous en servons comme sac-poubelle.

Soit : revoir la confection de ce cabas : déjà trouver un design ou quelque chose de pratique pour le porter toujours avec soi sans que cela soit une contrainte ou déplacé par rapport à la situation du moment. S’il était attirant au point de nous éviter de l’oublier et plutôt d’avoir un plaisir de l’avoir avec soi ? Un petit effet look, gadget, amusant ?

Autre remède : rendre le cabas efficace : pourquoi ne pas rajouter une paroi dans ce sac, ce qui ferait deux compartiments ? Un pour loger une ou deux bouteilles qui tiendraient droites et l’autre pour empiler les courses avec la logique habituelle : boîtes dessous et fruits (fragiles) dessus ? Et alors ces brides pour le porter !!! AÏE LES DOIGTS !!! Vous n’auriez pas quelque chose de moins torturant ? Parce que mortel-grave, quand les feux rouges piétons sont longuets !

Là je crois bien que ça aurait du succès.

Si l’on supprime les sacs plastique pour l’année 2010, je fais appel aux designers et producteurs de cabas QU’IL VOUS RESTE ENCORE 5 ANS (donc suffisamment de temps de réflexion) pour nous rendre la chose agréable ! Merci d’avoir un peu de sens logique.

A BIENTOT POUR UNE NOUVELLE IDEE !                      LUTIN

Publié dans écolo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Éric 14/10/2005 15:24

Bonjour je trouve que tu as raison et le fait de supprimer les sacs est un peu stupide. Il existe une solution qui a fait ses preuves aux USA, tout simplement un sac assez vaste en carton recyclable avec même la possibilité de faire un super marquage publicitaire ou non.